Honorer le Féminin Sacré
☥ Christelle Gacon ☥
Guérisseuse - Prêtresse de la Divine Isis

Honorer le Féminin Sacré, Thérapie énergétique à Lyon

Honorer le Féminin Sacré
☥ Christelle Gacon ☥
Guérisseuse - Prêtresse de la Divine Isis

Assez


Elle en avait assez de ne pas être pleinement elle-même.

Elle a réalisé qu'elle était la seule personne qu'elle pouvait être et que ne pas être authentiquement elle-même ne rendait pas service à son Âme et au monde.

Elle en avait fini d'écouter le bruit du monde. Elle a réalisé que la Voix tranquille de son Âme était le plus beau des sons.

Elle a fini de remettre en question ses motivations, ses intentions, l'Appel de son Âme. Elle a réalisé que les questions cherchent des réponses, et qu'elle connaissait peut-être déjà les réponses.

Elle en avait fini de s'efforcer, de forcer, d'aller jusqu'au bout et de rester sur le chemin le plus difficile. Elle s'est rendu compte que le fait d'endurer les choses était peut-être un signe qu'il fallait choisir une autre voie.

Elle en avait fini avec les amis qui l'exhortaient à être plus lumineuse et légère. Elle a réalisé qu'ils ne comprenaient pas qu'elle nageait dans les eaux profondes de la Vie, qu'elle se sentait chez elle dans leurs sombres profondeurs et qu'elle mourrait si elle vivait à la surface.

Elle en avait fini avec les distractions, les dénis, les petites dépendances qui l'éloignaient des vrais désirs de son Âme. Elle a compris que la force de caractère provenait de la concentration et de l'engagement.

Elle en avait fini de ne pas suivre les désirs qui criaient chaque jour dans son Âme. Elle s'est rendu compte que si elle ne faisait rien pour eux, ils mouraient tranquillement en emportant avec eux un morceau de son Âme.

Elle en avait fini avec les dîners et les cocktails où les conversations effleuraient la surface de la Vie. Elle s'est rendu compte que les boissons créaient des distorsions et un bonheur temporaire qui n'était pas réel et qui disparaissait à la lumière du jour.

Elle en a eu assez d'essayer de plaire à tout le monde. Elle s'est rendu compte que c'était impossible.

Elle ne se posait plus de questions. Elle a réalisé que son cœur connaissait la vérité et qu'elle devait la suivre.

Elle a fini d'analyser toutes les options, de peser le pour et le contre et d'essayer de tout comprendre avant de sauter. Elle s'est rendu compte que faire un saut impliquait de ne pas voir complètement où elle atterrissait.

Elle en avait fini de se battre avec elle-même, d'essayer de changer ce qu'elle savait être. Elle s'est rendu compte que le monde rendait déjà difficile le fait d'être pleinement soi-même, alors pourquoi ajouter au défi.

Elle a cessé de s'inquiéter, comme si l'inquiétude était le prix à payer pour que tout se passe bien. Elle a réalisé que l'inquiétude n'avait pas à faire partie du processus.

Elle en avait assez de s'excuser et de se faire toute petite pour que les autres se sentent à l'aise et s'intègrent. Elle s'est rendu compte qu'il était surfait de s'intégrer et que le fait d'éclairer les autres de sa Lumière les rendait assez courageux pour faire de même.

Elle en avait fini avec les « il faut », les « on  devrait » et les « on doit » du monde. Elle a réalisé que les seuls « impératifs » de sa vie étaient des choses qui battaient si fort dans son Âme qu'elle ne pouvait pas ne pas les faire.

Elle en a fini avec les remords et les « j'aurais pu ». Elle a réalisé que le recul ne s'applique jamais parce que les circonstances sont toujours différentes dans le rétroviseur et que l'on vit la Vie en regardant par la fenêtre avant.

Elle en a fini avec les amitiés fondées sur une histoire commune et des expériences passées. Elle a compris que si des amis ne pouvaient pas grandir ensemble ou ne suivaient plus le même chemin, il était normal de les laisser partir.

Elle en a eu assez d'essayer de s'intégrer, de faire partie de la foule populaire. Elle a réalisé que le prix qu'elle devait payer pour être intégrée était trop élevé et trahissait son Âme.

Elle en a eu assez de ne pas faire confiance. Elle s'est rendu compte qu'elle avait placé sa confiance dans des personnes indignes de confiance et qu'elle allait donc commencer par la personne en qui elle pouvait avoir le plus confiance - elle-même.

Elle en avait assez d'être fatiguée. Elle a compris qu'elle était fatiguée parce qu'elle passait son temps à faire des choses qui ne lui apportaient pas de joie et ne nourrissaient pas son Âme.

Elle a cessé d'essayer de tout comprendre, de connaître les réponses, de tout planifier et d'envisager toutes les possibilités avant de commencer. Elle a réalisé que la Vie se déroulait et que les détours et les moments inattendus en constituaient les meilleurs aspects.

Elle a cessé d'avoir besoin d'être comprise par quelqu'un d'autre qu'elle-même. Elle a réalisé qu'elle était la seule personne avec qui elle passerait toute sa vie et que se comprendre elle-même était plus important que d'être comprise par les autres.

Elle a cessé de chercher l'Amour. Elle a réalisé que s'aimer et s'accepter était la meilleure forme d'Amour et la Graine d'où partaient tous les autres Amours.

Elle a cessé de se battre, d'essayer de changer ou de ne pas accepter son corps. Elle a réalisé que le corps avec lequel elle était venue au monde était le seul qu'elle avait - il n'y avait ni échange ni retour - et que l'Amour et l'Acceptation étaient donc la seule voie possible.

Elle en a eu assez d'être branchée, connectée et informée en permanence. Elle a réalisé que les nouvelles et le bruit du monde étaient toujours présents - une cacophonie qui ne ralentissait jamais ou ne se calmait jamais - et qu'écouter le silence de son Âme était une meilleure station.

Elle a cessé de se battre et d'être si dure envers elle-même comme si l'une ou l'autre de ces choses conduisait à des changements ou l'aidait à se sentir mieux. Elle a réalisé que la Gentillesse et la Compassion envers elle-même et les autres étaient plus efficaces.

Elle a cessé de se comparer et de regarder la vie des autres comme un miroir de la sienne. Elle s'est rendu compte que son propre miroir la mettait sous son meilleur jour.

Elle en a eu assez d'être silencieuse, sans émotion et de tenir sa langue. Elle s'est rendu compte que sa voix et ses émotions pouvaient être reliées à ses désirs les plus profonds et à ses envies, si seulement elle suivait leur fil conducteur.

Elle en avait fini avec l'obligation d'avoir raison. Elle a réalisé que la vérité de chacun était relative et personnelle, et que le seul droit qui s'imposait était celui qui lui semblait vrai.

Elle en avait assez de ne pas se sentir chez elle dans le monde. Elle a compris qu'elle ne s’y sentirait peut-être jamais chez elle, mais qu'il lui suffisait de se sentir chez elle dans son Âme.

Elle en avait assez d'être épuisée par les autres, par des gens qui ne voulaient pas prendre le temps de suivre leur propre processus et qui voyaient des raccourcis dans le sien. Elle a réalisé qu'elle pouvait partager son expérience, mais que chacun devait faire le travail lui-même.

Elle a cessé de penser qu'elle avait tant à apprendre. Elle a réalisé qu'elle en savait déjà beaucoup, si seulement elle écoutait.

Elle a cessé d'essayer de changer les autres ou de leur faire voir les choses. Elle a compris qu'elle ne pouvait que donner l'exemple et que c'était à eux de voir ou de suivre.

Elle en a fini avec la critique intérieure. Elle a compris que sa voix n'était pas la sienne.

Elle en a fini avec la course et le mécontentement. Elle a réalisé que le moment présent contenait tout ce dont elle avait besoin pour atteindre le moment suivant. Ce n'était pas là-bas, c'était ici.

Elle ne voyait plus la souffrance comme quelque chose qu'il fallait éviter, prévoir ou dont elle était en quelque sorte responsable. Elle a réalisé que la douleur la façonnait autant que la joie et qu'elle avait besoin des deux pour apprendre et grandir.

Elle a cessé de juger. Elle s'est rendu compte que le jugement supposait l'existence du bien et du mal - et qu'il y avait une différence entre utiliser des informations pour informer et donner tort à quelqu'un d'autre.

Elle a cessé de tirer des conclusions hâtives. Elle a compris qu'il suffisait de demander.

Elle en a fini avec les regrets. Elle a compris que si elle avait été mieux informée, elle aurait mieux agi.

Elle en avait fini avec la colère. Elle a compris que la colère n'était qu'une lampe de poche qui lui montrait ce qui lui faisait le plus peur et qu'une fois qu'elle avait éclairé ce qu'elle avait besoin de voir, elle n'avait plus besoin de s'y accrocher.

Elle en avait fini avec la tristesse. Elle a compris que la tristesse naissait lorsqu'elle trahissait sa propre Âme et faisait des choix qui n'étaient pas fidèles à elle-même.

Elle en avait fini de se diminuer. Elle a compris que si les autres ne pouvaient pas supporter sa Lumière, c'est parce qu'ils avaient peur de la leur.

Elle en avait fini avec les façades et les faux-semblants. Elle a compris que les masques étaient étouffants et claustrophobes.

Elle en a fini avec les critiques et les plaintes des autres. Elle s'est rendu compte qu'ils ne lui apprenaient rien sur elle-même - ils l'informaient seulement de leur point de vue.

Elle en avait assez de crier au-dessus du bruit du monde. Elle a réalisé que vivre à voix haute pouvait se faire calmement.

Elle n'avait plus besoin de permission, de validation ou d'autorité. Elle a réalisé qu'elle était sa propre autorité.

Elle en a eu assez d'être ce qu'elle n'était pas. Elle a compris que le but de la vie était d'être vraiment, heureusement, celle qu'elle était née pour être... et si elle s'arrêtait assez longtemps pour se souvenir, elle se reconnaitrait.

 

Adrienne Pieroth

 

Art numérique de Sarah Jarret (www.sarahjarrettart.com)

☥ Christelle Gacon - Honorer le Féminin Sacré ☥

 www.honorerlefemininsacre.com 

 

#amourdesoi #confiance #fémininsacré


Lire les commentaires (0)

Articles similaires


Soyez le premier à réagir

Ne sera pas publié

Envoyé !

Derniers articles

☥ Soin Collectif du 333 ☥

Une Déesse attire un Dieu

Choisissez une femme qui vous servira la Vérité

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.