Honorer le Féminin Sacré
☥ Christelle Gacon ☥
Guérisseuse - Prêtresse de la Divine Isis

Honorer le Féminin Sacré, Thérapie énergétique à Lyon

Honorer le Féminin Sacré
☥ Christelle Gacon ☥
Guérisseuse - Prêtresse de la Divine Isis

De nouveaux contes


Je pense que beaucoup de contes que l'on nous raconte sont faussés et qu'il est temps de réécrire ces contes et de les ramener à une place de pouvoir, de les ramener à une place où le contrôle et le ridicule ne sont pas le but pour raconter l'histoire.

Je me demandais : et si les femmes et les princesses n'étaient jamais capturées par les dragons.

Et si elles les chevauchaient par choix, loin de ces tours rassurantes et des hauts murs de l'ennui.

Et si le dragon était en fait leur forte personnalité, leur vérité et leur passion qui crachent le feu.

Et si, à un certain âge, les femmes apprenaient à appeler ces dragons à l'intérieur d'elles pour qu'elles puissent s'envoler ensemble et accueillir à nouveau leur nature sauvage.

Et si les hommes qui sont venus avec des épées n'étaient pas là pour tuer le dragon mais pour apprendre de la femme et du dragon comment être féroce, sauvage et rester fidèle à son cœur.

Et si la Sorcière dans les bois n'était jamais maléfique mais était en fait une Enseignante puissante prête à vous guider à travers votre mort personnelle, à travers vos blessures et vos distorsions afin que vous renaissiez plus sage qu'avant.

Et si la forêt n'était jamais une menace pour vous, mais plutôt une source d'apprentissage, d'aventure, de remèdes, et de nourriture.

Et si l'homme qui est venu réveiller la femme endormie n'en profitait pas pour l'embrasser alors qu'elle était inconsciente, mais l'honorait, la respectait et la traitait avec soin. En cherchant plutôt à la réveiller par des remèdes, des mots gentils, de la chaleur et en parlant à son cœur.  Et s'il ne s'attendait pas à ce qu'elle l'épouse juste parce qu'il la trouvait belle.

Et si la femme n'avait pas attendu d'être sauvée, si elle s'était sauvée elle-même, si elle s'était battue, si elle avait appelé la Sorcière, le dragon et le loup, si elle avait aimé la forêt, si elle avait aimé sa Sagesse et si elle n'était pas tombée aux pieds d'un homme parce qu'il était Roi.

Et si le père ne s'était pas contenté de prendre une autre femme, mais avait appris à être un bon père et à s'occuper lui-même de ses enfants plutôt que d'accepter une partenaire abusive, ou si la belle-mère n'avait jamais été maléfique, mais plutôt une figure de force qui célébrait la beauté des jeunes femmes et les aidait à devenir fortes et brillantes.

Et si les histoires qu'on nous avait racontées étaient différentes, quelles Leçons aurions-nous absorbées dans nos os en pleine croissance ?

 

Brigit Anna McNeill

 

Peinture de Laura Daligan (www.lauradaligan-art.com)

☥ Christelle Gacon - Honorer le Féminin Sacré ☥

www.honorerlefemininsacre.com


Articles similaires

Derniers articles

La Légende de l’Arc-en-ciel

Les autres

Le Pilier de Lumière – La Descente de l’Étoile d’Isis

Catégories

Création et référencement du site par Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.