Honorer le Féminin Sacré
☥ Christelle Gacon ☥
☥ Guérisseuse - Prêtresse de la Divine Isis ☥

Honorer le Féminin Sacré, Thérapie énergétique à Lyon

Honorer le Féminin Sacré
☥ Christelle Gacon ☥
☥ Guérisseuse - Prêtresse de la Divine Isis ☥

L’intériorité

02 Juin 2022 Honorer le Féminin Sacré

Le sentiment de solitude ne provient pas du fait d’être physiquement seul(e) mais de notre incapacité à partager ce qui est important (profond, significatif, fondamental) pour nous. Être seul(e), c’est avant tout ne pas être entendu(e) ou compris(e).

Nous pouvons être entourés de gens et nous sentir terriblement seuls, de même qu'avoir énormément de personnes autour de nous ne fera pas de nous une personne moins seule, mais surtout…plus éloignée de notre Soi.

Il est donc question de « communicabilité » et d’ « intériorité ». On se sent seul(e) car « on a le sentiment que » personne ne nous comprend, ou ne nous entend.  Cette situation peut provenir de notre entourage (gens autocentrés, ou peu perspicaces), mais surtout de nous-même, et de notre incapacité à communiquer ou partager ce qui est important, profond, essentiel pour nous.

Si nous sommes incapables de communiquer des éléments qui peuvent nous faire sentir aimés, compris, entendus, ce peut être pour deux raisons :

- Soit nous ne savons ou ne voulons pas communiquer/partager notre intériorité (intimité, pensée, préoccupations, angoisses, peurs, soucis, sentiments, émotions). Et nous pourrions être définis comme une personne « secrète, ou fermée ou coincée ».

- Soit nous n'avons pas accès à ces informations sur notre intériorité. Nous n'aurions pour ainsi dire pas ou peu de vie intérieure, et nous pourrions, peut-être, être qualifiés dans ce cas de personne « superficielle ».

Quel que soit notre cas ici, il n’est pas question de tenter le moindre jugement de valeur. Mais de nous regarder en face, par une introspection, une écoute du Soi, une exploration des profondeurs.

Peut-être arrivons-nous sur Terre avec un Mystère à comprendre, et pour ce faire nous pouvons tenter la grande expérience de la Vie. Selon plusieurs traditions millénaires, ce Mystère ne se situerait pas à l’extérieur de nous, mais à l’intérieur, au fond de nous-même. Que nous appelions ce Mystère « Dieu » ou « Âme », a finalement très peu d’importance : l’essentiel serait d’y avoir accès. De s’approfondir et élargir son champ de conscience. De s’ouvrir, et cesser de se perdre et de fuir dans des choses qui renforcent le sentiment de solitude et n’apportent  qu’un détournement de cette dimension souvent enfouie et pourtant si essentielle : notre intériorité. 

 

Stephan SCHILLINGER

 

Peinture : Barbara BALDI (www.flickr.com/photos/barbara-bargiggia)

Source du texte : Par un Curieux Hasard - Stephan Schillinger

☥ Honorer le Féminin Sacré ☥

www.honorerlefemininsacre.com


Lire les commentaires (0)

Soyez le premier à réagir

Envoyé !

Derniers articles

Parle-toi bien

Allumer les lampes

La Conteuse

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.