Honorer le Féminin Sacré
☥ Christelle Gacon - Guérisseuse ☥

Honorer le Féminin Sacré, Thérapie énergétique à Lyon

Honorer le Féminin Sacré
☥ Christelle Gacon - Guérisseuse ☥

Suivre les Cycles

18 Fév 2022 Honorer le Féminin Sacré ☥ La Sagesse Amérindienne

Aux temps anciens, les communautés se rassemblaient pour célébrer les Équinoxes et les Solstices, participant ainsi aux Cycles naturels. On rendait hommage aux décès aussi bien qu’aux naissances. Ces rassemblements permettaient d’observer les cycles internes à la communauté et d’en noter les changements. Les gens avaient ainsi le sentiment de faire partie d’un tout et pouvaient choisir d’utiliser leur Énergie à telle ou telle chose durant les mois suivants.

À notre époque, c’est le sentiment d’isolement qui prédomine. Les lumières électriques, les horaires de travail et la pensée linéaire éloignent du flux et reflux du monde naturel. Et comme la communication est devenue instantanée grâce aux e-mails et aux textos, on a tendance à croire que les transformations internes et les changements externes doivent faire de même. Ce genre de pression mentale débouche sur la frustration, l’autocritique et la confusion.

La vie des plantes est une magnifique métaphore. Quand on plante une graine, on l’enfonce d’abord dans l’obscurité de la terre. Un processus invisible la fait ensuite éclater pour laisser la Vie en sortir. Si on ne cesse de creuser pour savoir si la graine a germé, on risque de stopper ce processus de croissance.

Quand la petite pousse sort du sol, elle a besoin de nourriture : de soleil, d’eau, de soins. Trop ou trop peu de soleil et d’eau peuvent la tuer et il faut rester à l’écoute de ses besoins. Et à mesure qu’elle grandit, ceux-ci changent. Puis vient un moment où elle perd ses feuilles et se rendort, ayant atteint le terme de sa vie. Son Énergie retourne à la Terre et crée de la nourriture pour les prochaines plantes.

Quand on débute un nouveau projet, une nouvelle relation, une nouvelle pratique spirituelle, on plante une graine. Tout début comporte une dose de Foi, une sorte de saut dans l’Inconnu.

Parfois, la graine germe, d’autres fois non. Pour donner les meilleures chances de croissance à une idée, une relation, une intention, il faut se mettre à son écoute et l’alimenter en attention, en présence, en soins – tout comme pour un jeune plant. On apprend en cours de route. Et chaque chose a son propre Cycle de Vie. Quand une chose ou un être meurt, on respecte un cycle de renoncement et de chagrin avant de pouvoir regarder en arrière avec Gratitude. C’est après que l’on peut étudier les ajustements que l’on veut apporter.

N’oubliez pas que vous ne pouvez pas contrôler la Vie. Elle prend des chemins imprévisibles. Si elle ne va pas dans le sens que vous souhaitez, votre Pouvoir ne viendra pas de la force avec laquelle vous lui résisterez, mais du calme et de la Sérénité avec lesquels vous accepterez ses défis. Et une grande part de ce processus consiste à équilibrer l’Intention et le renoncement, c’est-à-dire savoir quand agir et quand faire confiance au courant.

En se mettant en accord avec les Cycles de l’existence, la Déesse Guerrière comprend que suivre le Cours de la Vie comme on suit le cours d’une rivière n’est pas un signe de faiblesse mais, au contraire, de Force. Chaque nouveau coude de la rivière offre des cadeaux à ceux qui sont capables de les recevoir.

 

Heatherash AMARA « La Voie de la Déesse Guerrière »

 

Peinture : Josephine KLERKS (www.josephineklerks.com)

Page : ☥ Honorer le Féminin Sacré ☥

www.honorerlefemininsacre.com

 


Lire les commentaires (0)

Articles similaires


Soyez le premier à réagir

Envoyé !

Derniers articles

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo   |   Ce site a été créé grâce à Formation Détente Energie

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.