Honorer le Féminin Sacré
☥ Christelle Gacon - Guérisseuse ☥

Honorer le Féminin Sacré, Thérapie énergétique à Lyon

Honorer le Féminin Sacré
☥ Christelle Gacon - Guérisseuse ☥

Le Pouvoir du Dedans

☥ Le Féminin Sacré

La Liberté, qu’est-ce que c’est sinon agir selon son cœur, selon ce que l’on croit juste, selon notre désir, sans se laisser imposer notre comportement par l’extérieur. En n’ayant plus peur. C’est être qui l’on est et faire ce que l’on a à faire, sans se laisser intimider. Le temps de la chasse aux Sorcières est terminé – du moins je l’espère. En Occident, malgré l’immense chemin qu’il reste à parcourir, les structures sociales ont évolué. Faire l’expérience et voir ce qi se passe. Sans provocation. En responsabilité. C’est la peur qui nous a si longtemps maintenues sous tutelle, celle de ne pas oser demander, de déborder, de ne pas assumer ses désirs ni sa volonté.
Il est plus que temps d’oublier les injonctions (celles des autres mais aussi les siennes que l’on a si bien intégrées) afin d’écouter ce qui nous fait vraiment vibrer. « De quoi ai-je envie ? Qu’est-ce qui est juste pour moi ? », pouvons-nous encore répéter tel un mantra. Si on ne le fait pas, personne ne le fera.
Il s’agit d’être au monde d’une manière qui fait sens pour soi (et même si c’est uniquement pour soi), en assumant les conséquences de ses actes avec sérénité. J’en suis convaincue, en m’appuyant sur mon expérience ou sur celles de mes patients, la Liberté, c’est paradoxalement d’accepter de ne pas savoir ce qui va se passer.
C’est reprendre le chemin des écoliers tout en se laissant initier par la Vie.
C’est davantage se fier à sa Boussole Intérieure plutôt qu’aux avis des autres, car eux réagissent avec leurs peurs, leur histoire, leurs conditionnements, leurs envies et leur jalousie aussi, ce que l’on appelle en psychologie « leurs projections ». Ils ne savent finalement pas grand-chose en ce qui nous concerne. Non, seul chacun sait pour soi. Je ne dis pas que c’est confortable, mais en tout cas, cela a le mérite d’être clair et d’assainir considérablement les relations.
Il faut du Courage pour être libre, mais nul doute que, dans la plupart des cas, les femmes n’en manquent pas ! Le Courage d’être soi, de ne pas se couler dans le moule, d’assumer sa différence, d’oser avancer sur un Chemin si peu fréquenté soit-il, le sien. La Liberté est un Apprentissage. Comme tout le reste. Mieux vaut donc l’expérimenter progressivement. Normalement les parents sont là pour cela : être suffisamment soutenants pour aider l’enfant dans son élan. Et être à une juste distance pour qu’il choisisse sa propre voie d’expression sans crainte des réprobations et des jugements.
Il n’est donc pas si simple de définir la notion de Liberté, en tout cas d’une manière positive. Oui, la Liberté est une absence de contraintes souvent imposées par des tiers. Mais pas seulement. Elle est un ressenti, une confiance, de l’ordre de ceux que l’on peut avoir en son propre Pouvoir, celui que Starhawk nomme « le Pouvoir du dedans » et qu’elle distingue du « Pouvoir sur ». C’est en faisant appel à ce Pouvoir Intérieur, le nôtre, en l’utilisant pour nous transformer, pour transformer notre communauté et notre culture que nous nous sentons libres et puissantes comme jamais.
Ce Pouvoir n’a rien à voir avec la domination, l’exploitation. Il s’agit d’un Pouvoir qui palpite en nous, le même que celui que l’on devine dans une graine, chez un petit enfant ; il s’agit d’une Présence, une Puissance que nous éprouvons lorsque nous faisons quelque chose que nous aimons – écrire, enlacer, accompagner, créer, choisir. Il ne veut rien anéantir. Il parle de naissance, d’engagement, de construction. Il est à entendre au sens premier du terme, qui vient du latin « posse », « être capable ».
Nous le portons en nous, même lorsque nous ne le savons pas, nous en sommes les initiateurs, les initiatrices. Nous n’attendons plus qu’on nous donne un accord extérieur, nous ne sommes plus des enfants en quête d’approbation, d’autorisation, plus des victimes d’une histoire qui n’est pas la nôtre. Nous plongeons au cœur du monde, nous savons que nous faisons partie d’un Tout, vivant, dynamique, interdépendant et interactif.
Ce Pouvoir Intérieur n’est pas quelque chose que nous avons mais quelque chose que nous pouvons faire.

Odile CHABRILLAC « Âme de Sorcière ou la Magie du Féminin »

Illustration : Trimta
☥ Honorer le Féminin Sacré ☥ 


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo   |   Ce site a été créé grâce à Formation Détente Energie

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.