Honorer le Féminin Sacré
☥ Christelle Gacon ☥
Guérisseuse - Prêtresse de la Divine Isis

Honorer le Féminin Sacré, Thérapie énergétique à Lyon

Honorer le Féminin Sacré
☥ Christelle Gacon ☥
Guérisseuse - Prêtresse de la Divine Isis

Ah ! Ce fameux sens des responsabilités !


Il y a tant de choses à désapprendre en ce moment, tant de revisites de nos croyances à faire que nous avons du mal parfois à laisser tomber nos vieilles habitudes, notre éducation, les standards de société…Beaucoup de choses qui nous ont été inculquées par notre éducation et par notre culture et que nous avons acceptées comme telles doivent à présent être remises en question sous l’angle de notre éveil de conscience. Tant de caractéristiques sont encensées par la société alors qu’elles nous posent préjudice sans que nous en voyions les effets néfastes pour nous et que nous portons comme un poids qui nous épuise.

Ainsi en est-il de ce fameux « sens des responsabilités » dont on nous bombarde depuis notre enfance mais dont le sens, justement, a été détourné de son utilité première. À part pour les bébés naissants dans leur petite-enfance, afin d’en assurer la survie et la subsistance et de leur prodiguer des soins aimants, personne n’est responsable de personne. Bien entendu, avant que certains s’offusquent, nous pouvons toujours prendre soin des autres avec Amour, les accompagner avec le cœur dans les moments difficiles si l’élan est là et agir avec Compassion avec ceux que nous croisons.

Mais nous ne pouvons pas prendre la responsabilité des autres sur notre dos. Nous ne sommes pas responsables de leur bonheur, ni de leur malheur.

Quand nous sommes enfermés dans notre mental, nous nous faisons un point d’honneur (et d’ego) d’avoir un grand sens des responsabilités. Et trop souvent, l’exercice de ce sens des responsabilités se fait au détriment de notre propre Joie. Combien de fois renions-nous nos propres besoins pour prendre la responsabilité de l’autre ?

Combien de fois nions-nous ce que nous sommes parce que nous croyons que nous devons assumer à la place de l’autre ses responsabilités, endossant ainsi un rôle de sauveur qui est sans doute l’un de ceux qui nous ralentissent le plus dans notre quête de Paix intérieure ?

Chaque fois que nous endossons les responsabilités à la place de l’autre, nous l’empêchons de le faire, nous le privons d’apprentissages importants, nous le considérons comme incapable de s’assumer lui-même. À ce moment-là, l’autre et nous sommes piégés dans des rôles qui nous sont préjudiciables à tous les deux.

Tant de gens veulent que toutes les personnes autour d’eux soient bien, soient heureux; ils ne veulent laisser tomber personne, entretenant ainsi une loyauté envers les autres qui constitue souvent une infidélité envers eux-mêmes.

Ce sens des responsabilités, tant valorisé dans notre société, est un autre voile de l’illusion que notre ego a dressé entre notre personnage et ce que nous sommes réellement. Tant que notre sens des responsabilités est dirigé vers les autres, nous nous oublions dans l’équation. Nous oublions d’être responsables de nous-mêmes, de faire des choix en fonction de notre élan intérieur, et non en fonction de notre fausse responsabilité envers les autres. Nous ne sommes plus à l’écoute de notre Silence intérieur mais plutôt à l’écoute de ce que nous croyons que nous devrions faire pour être bien vus.

Plutôt que d’être dans le faire qui vient avec ce sens tronqué des responsabilités (« je dois, je devrais, j’aurais dû, il faut, il faudrait » et autres injonctions de même acabit), soyons plutôt dans l’Être en étant responsable de soi, de nos élans intérieurs, de nos sentiments, de nos émotions de nos réactions, de nos choix.

Car malgré les apparences, ce n’est pas toujours chose facile que d’assumer nos responsabilités envers nous-mêmes : cela signifie de ne plus se plaindre, puisque nous sommes responsables de nos choix, de ne plus faire de reproches aux autres, de ne plus en vouloir à quiconque, car nous assumons la responsabilité pleine et entière de ce que la Vie nous présente en continu. Cela signifie dire non quand c’est ce qui monte et dire oui quand l’élan est là, et non se forcer pour plaire ou pour être aimés et renier ce que nous sommes.

Il ne s’agit pas de ne plus être responsable : au contraire, il s’agit de l’être plus que jamais : être responsable de Soi et de ce que nous vivons, sans en faire porter le blâme ou la responsabilité sur autrui ni sur les circonstances.

Nous sommes responsables de nous-mêmes. À partir de là, ce que les autres pensent de nous ne nous affecte plus car nos choix sont faits en fonction de ce que nous sommes. Et souvent, ces choix s’imposent d’eux-mêmes car nous sommes de plus en plus à l’écoute de cette Sagesse qui nous habite tous et qui nous guide en permanence.

 

Diane Gagnon (www.dianegagnon.com)

 

Illustration de Daria Hlazatova (www.etsy.com/fr/shop/DariaHlazatova)

☥ Christelle Gacon - Honorer le Féminin Sacré ☥

www.honorerlefemininsacre.com 

 

#responsabilité #ego #sagesse


Lire les commentaires (0)

Articles similaires


Soyez le premier à réagir

Ne sera pas publié

Envoyé !

Derniers articles

☥ Soin Collectif du 333 ☥

Une Déesse attire un Dieu

Choisissez une femme qui vous servira la Vérité

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.