Honorer le Féminin Sacré
☥ Christelle Gacon ☥
Guérisseuse - Prêtresse de la Divine Isis

Honorer le Féminin Sacré, Thérapie énergétique à Lyon

Honorer le Féminin Sacré
☥ Christelle Gacon ☥
Guérisseuse - Prêtresse de la Divine Isis

De ventre à ventre


Lorsque les femmes sont sexuellement excitées, l'utérus se met à battre comme un cœur, mais un peu plus lentement.

Poussé par l'excitation érotique, il palpite comme une amibe qui se contracte et se dilate, tout comme le corps d'une grenouille lorsqu'elle respire. Les Taironas - peuple indigène de Colombie - représentent l'utérus comme une grenouille.

Pendant cinq millénaires, l'utérus et non le cœur a été le symbole de l'Amour et de la Vie. Et nous savons, grâce à la médecine traditionnelle chinoise, qu'il existe un lien direct entre le cœur et ces curieuses entrailles.

L'utérus a également des connexions nerveuses avec le néocortex et le système nerveux volontaire. Par conséquent, lorsque la femme récupère l'unité psychosomatique utérus-conscience, elle peut accompagner consciemment ou semi-consciemment ce mouvement en amplifiant la vague de plaisir, de telle sorte qu'elle puisse vivre sa sexualité de manière élargie, saine et continue.

Ce qui se passe généralement, c'est que lorsque la jeune fille atteint l'adolescence - en raison de la répression de sa nature, à la fois militaire et sociale - son utérus est si rigide et contracté que la moindre ouverture du col utérin pour permettre aux menstruations de sortir provoque des douleurs.

Mais on peut guérir ces souffrances de l'utérus, nous connaissons des jeunes femmes souffrant de dysménorrhée qui, en prenant conscience de leur utérus, en le visualisant, en le sentant et en le relaxant, ont normalisé leurs cycles.

Prendre conscience de l'utérus, le visualiser, le sentir et le détendre permet d'obtenir des résultats meilleurs et plus satisfaisants que les médicaments. Pour retrouver une sensibilité utérine, la première chose à faire est d'expliquer à nos filles, dès leur plus jeune âge, qu'elles ont un utérus, à quoi il sert et comment il fonctionne. Expliquez-leur que lorsqu'ils sont remplis d'émotion et d'Amour, leur utérus palpite de plaisir. Nous devons retrouver avec elles les vraies danses du ventre, afin qu'à l'adolescence, elles n'aient pas de règles douloureuses, mais qu'elles se sentent dans cet état de bien-être particulier.

Nous devons récupérer la transmission orale de la vraie Sagesse, une Sagesse faite d'expérience, de complicité et d'empathie viscérale ; c'est-à-dire une Sagesse de Gaïa, qui communique d'en bas, en dehors des relations d’autorité, qui s'écoule avec la Symphonie de la Vie, qui déborde de désir, qui sait sans savoir qu'elle sait pratiquement tout de la condition féminine cachée dans l'Hadès, et reconnaît ce qui est bon et ce qui est mauvais pour la vie humaine.

 

Les femmes nous devons nous raconter beaucoup de choses. De femme à femme, de femme à petite fille, de mère à fille, d'utérus à utérus, de ventre à ventre.

 

Casilda Rodriguez Busto

 

Gravure de Vondove (www.vondove.com)

☥ Christelle Gacon - Honorer le Féminin Sacré ☥

www.honorerlefemininsacre.com 


Articles similaires

Derniers articles

Les autres

Le Pilier de Lumière – La Descente de l’Étoile d’Isis

Offrandes d'Amour

Catégories

Création et référencement du site par Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.