Honorer le Féminin Sacré
☥ Christelle Gacon ☥
Guérisseuse - Prêtresse de la Divine Isis

Honorer le Féminin Sacré, Thérapie énergétique à Lyon

Honorer le Féminin Sacré
☥ Christelle Gacon ☥
Guérisseuse - Prêtresse de la Divine Isis

Les Noms de la Femme


J'ai écrit un poème qui pourrait plaire à ce groupe.  J'ai relu « Le chemin de la rose » il y a quelques mois et cela a ravivé mon intérêt pour les écrits du mouvement des femmes des années 1970.  La structure de mon texte s'inspire d'un poème écrit à l'origine par Andrea Dworkin

 

« Il était une fois une Femme, elle était adorée et on l'appelait

La Vie éternelle

La Déesse

La Sauveuse

Et il y avait une Femme, elle était sage, on l'appelait Enseignante, et on l'appelait

Saraswati

Sophia

Tara

Minerve

Anahita

Il y avait une Femme, et elle était complète en elle-même, et on l'appelait la Vierge, et on l'appelait

Kumari

Quan Yin

Marie

Brighid

Ma'at

Il y avait une Femme, et elle était aimée, et on l'appelait la Bien-aimée, et on l'appelait

Radha

Madeleine

Oshun

Freyja

Hathor

Il y avait une Femme, elle était créatrice, elle s'appelait la Mère, elle s'appelait

Maya

Isis

Yemaya

Déméter

Aditi

Il y avait une Femme, elle était puissante, elle s'appelait la Guerrière, elle s'appelait

Oya

Sekhmet

Artémis

Kali

Phalden Lhamo

Il y avait une Femme, elle était souveraine, on l'appelait la Reine, on l'appelait

Asherah

Sita

Inanna

Héra

Amaterasu

Il y avait une Femme qui disait la Vérité, et on l'appelait la Prophétesse, et on l'appelait

Gayatri

Yeshe Tsogyal

Déborah

Mazu

Ptesanwin

 

Et chaque femme était honorée pour au moins l'une de ces Qualités.

Et ces choses ont aidé tout le monde à l'aimer.

Et puis, quelque part, quelque chose a terriblement mal tourné.

Après cette période, la Femme autrefois respectée a été méprisée, et on l'a appelée

La Mort Éternelle

La Tentatrice

Celle qui est indigne de Confiance

On a menti à la Femme Sage, on l'a appelée la Présomptueuse et on l'a appelée

Pandore

Diti

Ba'alat b'Endor

Ménaka

Vashti

On a menti sur la Femme qui était complète en elle-même,

et on l'a appelée Faite par l'homme et Qui Vient de l'homme et Faite pour l'homme,

Et on l'a appelée

Lilith

Galatée

Ishshah Midian

Eve

Mulier Corinthiana

On a menti à la Femme Aimée autrefois, on l’a appelée la Prostituée, on l'a appelée

Dalila

Salomé

Babylone

Jézabel

Pasiphaé

On a menti sur la Femme Créatrice, et on l'a appelée le Monstre, et on l'a appelée

Tiamat

Médée

Clytemnestre

Putana

Echidna

On a menti à la Femme Puissante, on l'a appelée la Vampire, on l'a appelée

Méduse

Lamia

Artémise

Scylla

Jahi

On a menti sur la Femme qui était souveraine, et on l'a appelée la Sorcière, et on l'a appelée

Ashtoreth

Morgane

Baba Yaga

Loviatar

Circé

On a menti sur la Femme qui disait la Vérité, et on l'a appelée la Menteuse, et on l'a appelée

Cassandre

Jeanne

Tituba

Andrea

Anita

Et chaque femme est maintenant appelée au moins une de ces choses. 

Et ces noms sont utilisés pour la haïr.

Je prie pour que nous vivions une époque où toutes les femmes seront appelées

Sages, complètes, aimées, créatives, puissantes et souveraines. 

Une époque où l'on croit les femmes et où l'on croit en elles. »

 

Danny Eckles

 

Peinture d’Amanda Lindupp (www.etsy.com/market/amanda_lindupp)

☥ Christelle Gacon - Honorer le Féminin Sacré ☥

www.honorerlefemininsacre.com


Articles similaires

Derniers articles

Offrandes d'Amour

Tout est Médecine

Astrologie intuitive : Nouvelle Lune en Gémeaux Juin 2024

Catégories

Création et référencement du site par Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.