Honorer le Féminin Sacré
☥ Christelle Gacon ☥
Guérisseuse - Prêtresse de la Divine Isis

Honorer le Féminin Sacré, Thérapie énergétique à Lyon

Honorer le Féminin Sacré
☥ Christelle Gacon ☥
Guérisseuse - Prêtresse de la Divine Isis

Les Rituels de la Déesse


Les Rituels de la Déesse ont souvent lieu à la Nouvelle Lune ou à la Pleine Lune, en reconnaissance du lien entre les cycles des femmes et celui de la Lune. Les Célébrations de la Lune se déroulent la nuit, l'Obscurité étant considérée comme une source et un symbole de Sagesse Profonde. D'autres célébrations communes sont celles des transitions saisonnières : les Équinoxes de Printemps et d'Automne, les Solstices d'Été et d'Hiver, et les Fêtes qui se situent exactement entre les deux...

Les Rituels liés aux Phases de la Lune et aux changements de saison nous rappellent que nous faisons partie de la Nature, que nous dépendons de ses Cycles de Croissance, de Mort et de Renouvellement et que nous y participons. L'Obscurité de la Lune est un moment de réflexion et d'introspection, tandis que la Pleine Lune est un moment d'Énergie et de Manifestation. Chaque saison est honorée pour ses qualités distinctives. Le Printemps est synonyme de Renaissance, l'Été de Récolte, l'Automne de Transformation et l'Hiver d'Hibernation. Chaque saison recèle le mystère de son contraire. L'Été est synonyme de Vie abondante, mais aussi de Mort, car les fruits sont cueillis et le soleil dessèche le sol. L'Hiver, c'est la Mort, mais au plus profond de l'hiver, les graines germent sous la terre et les jours commencent à s'allonger...

Mais les Rituels de la Déesse, comme la Déesse elle-même, ne sont pas familiers et remettent en question les dualismes omniprésents dans la culture occidentale, insistant pour que la Mort soit honorée au même titre que la Vie, l'Obscurité au même titre que la Lumière, la Femme au même titre que l'Homme. Le simple fait d'invoquer la Déesse révèle à quel point nous avons intériorisé et accepté l'idée que tout pouvoir significatif et bénéfique dans l'Univers est masculin. Et plutôt que de nous mettre en contact avec un Dieu « immuable » qui se tient au-dessus du monde, les Rituels de la Déesse nous relient à une Divinité qui est connue dans la Nature et qui personnifie le changement.

 

Carol P. Christ « Rebirth of the Goddess : Finding Meaning in Feminist Spirituality »

 

Peinture d’Autumn Skye (www.autumnskyeart.com)

☥ Christelle Gacon - Honorer le Féminin Sacré ☥

www.honorerlefemininsacre.com 


Articles similaires

Derniers articles

La Légende de l’Arc-en-ciel

Les autres

Le Pilier de Lumière – La Descente de l’Étoile d’Isis

Catégories

Création et référencement du site par Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.