Honorer le Féminin Sacré
☥ Christelle Gacon ☥
Guérisseuse - Prêtresse de la Divine Isis

Honorer le Féminin Sacré, Thérapie énergétique à Lyon

Honorer le Féminin Sacré
☥ Christelle Gacon ☥
Guérisseuse - Prêtresse de la Divine Isis

Les Temples Égyptiens


On considérait le Temple comme la Maison de la Divinité, et on le gardait donc sacré et séparé du reste de la communauté. Les hauts murs qui l’encerclaient accentuaient l’importance du temple et servaient de barrières entre la zone sacrée et le monde extérieur ordinaire. Son plan normal était une cour ouverte menant à une salle à colonnes, l’Hypostyle. Au-delà se trouvaient des salles plus petites et des Sanctuaires. Au fur et à mesure qu’on avançait dans les régions les plus sacrées, l’éclairage baissait, jusqu’à ce qu’on atteigne le Saint des Saints, le Sanctuaire Intérieur, qui était dans l’obscurité la plus totale. C’est là que la Divinité résidait quand elle était sur terre, et seul le Grand Prêtre et la Grande Prêtresse y étaient admis pour servir la statue sacrée. Les temples avaient souvent une cour extérieure où le public avait le droit d’entrer lors d’occasions spéciales pour y faire des offrandes. Cette cour contenait aussi des ateliers et des lieux de stockage. Les grands temples étaient de grands propriétaires terriens, et les temples étaient des centres d’administration, d’enseignement et de commerce. Certains avaient des rôles spécialisés, servant par exemple de Centres de Guérison.

Les principaux temples comportaient une Maison de la Vie. C’était à la fois une bibliothèque, un scriptorium, une salle d’archives et un centre d’apprentissage. Le script de tous les Rituels devaient y être conservé. Celle d’Abydos est décrite comme ayant quatre murs « qui sont Isis, Nephtys, Horus et Thot...Elle sera très cachée et très grande. Elle ne sera pas connue, et elle ne sera pas vue ; mais le soleil brillera sur son Mystère. Les gens qui y entrent sont le personnel de Rê et les Scribes de la Maison de Vie. » Le nom de « Maison de Vie » faisait allusion aux Mystères d’Osiris et à la Renaissance du Soleil. Isis était la « Dame dans la Maison de Vie » à causes de ses grands pouvoirs magiques et de son rôle essentiel dans le processus de Renaissance.

On croyait que toutes les Divinités vivaient dans le Ciel, mais elles étaient présentes de façon numineuse dans leurs temples sur terre. Chaque jour, croyait-on, elles descendaient s’unir à leurs images sacrées. C’est la principale raison pour laquelle la statue cultuelle ne devait pas être vue de quiconque hormis les Prêtres de rang supérieur. Une invocation demande à Isis d’entrer dans son Temple à Philae et de « s’unir à son image, son rayonnement inondant les visages, comme le Rayonnement de Rê quand il se montre le matin. »

 

Lesley Jackson « Isis Déesse-Mère de Rome et d’Égypte »

 

Si vous souhaitez nettoyer et consolider les fondations de votre Temple Intérieur lors du Soin Collectif des 4 Piliers que nous transmettra la Divine Isis dimanche, c’est encore possible en m’envoyant un mail ou un message sur mon site. Les inscriptions se termineront demain soir à 20h20.

 

Au plaisir de vous compter parmi nous !

 

☥ Christelle Gacon - Honorer le Féminin Sacré ☥

www.honorerlefemininsacre.com 

Illustration de Yavados-Vadim Galuza (www.artstation.com/yavados)


Articles similaires

Derniers articles

Le Pouvoir des Mères

Un Chant d’Amour

Danser avec la Lune

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.