Honorer le Féminin Sacré
☥ Christelle Gacon ☥
☥ Guérisseuse - Prêtresse de la Divine Isis ☥

Honorer le Féminin Sacré, Thérapie énergétique à Lyon

Honorer le Féminin Sacré
☥ Christelle Gacon ☥
☥ Guérisseuse - Prêtresse de la Divine Isis ☥

Les Tisseuses

30 Oct 2022 Honorer le Féminin Sacré ☥ Le Féminin Sacré

Il y a un Fil qui traverse la longue Tapisserie du Temps. Une Ligne qui nous relie à nos grands-mères et arrière-grands-mères et à la Lignée des femmes qui nous ont précédées. Sur un métier à tisser, chaque corde descendante s'appelle une chaîne. Comme le temps, ces fils de chaîne sont la colonne vertébrale qui maintient le tissage en place. Mais ce sont les générations de mères et de tantes, la trame horizontale tissée entre les deux, qui remplissent le métier à tisser de vie. Ce sont ces fils de trame, les fils de connexion qui voyagent à travers l'espace et le temps, qui tirent tout ensemble.

C'est à partir de cette trame continue de femmes que nous prenons vie.

La science a démontré que tous les follicules (œufs non mûrs) qu'une femme produira un jour sont déjà présents dans son corps lorsqu'elle est dans l'utérus de sa mère. L'étincelle qui vous constitue est née bien avant que vous ne veniez au monde. Et si vous faites taire votre sang, vous pouvez sentir une Flamme qui remonte encore plus loin. Chacune d'entre nous porte en elle une longue histoire de femmes, souvent méconnue. Les Faiseuses de Feu et les Sculptrices d'argile, les Prêtresses et les Gardiennes, Celles qui ont parcouru de longs kilomètres et ont résisté à des siècles de silence. Celles qui ont gardé les vieilles chansons vivantes.

Se connecter à la Lignée puissante de nos Ancêtres féminins n'est pas simplement une fantaisie ou une curiosité généalogique. Se souvenir des femmes qui sont venues pour devenir vous, et faire appel à cette évidente Magie matrilinéaire est un acte de profonde revendication. En nous nous souvenant d’elles, nous poursuivons le Tissage commencé par les doigts de nos Ancêtres féminines, cette toute première Trame filée au fuseau.

Bien avant que les marées du christianisme ne balaient le sud-est de l'Europe, il existait un ancien réseau matrilinéaire de cultures appelé les « Anciennes d’Europe ». Des civilisations matrifocales (orientées vers la femme et la mère) avec une Écriture sacrée et des céramistes professionnels. Des tribus qui plantaient des graines et construisaient des temples de plusieurs étages. Des peuples qui tissaient des vies sophistiquées et priaient la ou les Déesses. Selon l'archéologue Marija Gimbutas, les fils de ces sociétés largement égalitaires, pacifiques et centrées sur les femmes s'étendaient sur une grande partie de ce que nous appelons aujourd'hui l'Europe.

Sur le plan archéologique, les souvenirs de ces cultures se trouvent dans des chuchotements. Des temples vides et des sites de vieux villages remplis de céramiques rituelles. Les célèbres figures de Vénus et les sépultures survivantes. Chaque objet mis au jour est un fil qui nous aide à comprendre ce qu'était la vie dans une culture où les femmes tenaient le Calice de leur propre Pouvoir.

Dans notre propre sang, cependant, les souvenirs de cette culture résonnent encore comme une cloche de temple.

Nous pouvons les ressentir lorsque nous cueillons des baies avec nos mains ou lorsque la Lune nous empêche de dormir tard dans la nuit. Nous les ressentons lorsque nous dansons, sans inhibition, et lorsque nous chantons ensemble. Nous les ressentons chaque fois que nous tressons nos cheveux et que nous nous accroupissons pour faire un feu sur le sol. Nous les ressentons dans la férocité qui nous envahit et dans la colère qui nous habite. Nous les ressentons lorsque nous nous regardons dans le miroir et que nous voyons une nouvelle ride ou un cheveu gris, et que nous pensons « Bien ». Quand nous nous réjouissons de vieillir parce que nous savons qu'une Vieille Femme est une femme qui est entrée dans son Pouvoir.

Bien qu'il y ait longtemps que les cultures matrilinéaires n'ont plus fleuri dans notre monde, tout évolue en cercle, comme la ronde d'un chant de moisson ou la courbe d'un vase bien enroulé. Un monde dans lequel nous apprécions le Pouvoir du sang qui coule avec la Lune autant que le sang qui coule d'une blessure, un monde qui a déjà vu son déclin et sa Nouvelle Lune. Maintenant, nous sommes dans le temps de la montée.

Cela fait de nombreuses générations que chaque femme n’a plus été reconnue comme le Réceptacle de Pouvoir qu'elle est, mais même maintenant, nos Ancêtres femmes restent proches, nous murmurant les teintures à venir. La Magie matrilinéaire est une sorte d'artisanat ancien et profond. Une Magie qui ne sera jamais oubliée tant que nous continuerons à chercher et à honorer les Fils qui nous relient.

 

Asia SULER

 

Peinture : Arty Mori (www.saatchiart.com/account/artworks/1130515)

Source du texte : Sacred Wild Woman Medicine

☥ Honorer le Féminin Sacré ☥

www.honorerlefemininsacre.com


Articles similaires

Derniers articles

Au service d’un Chemin

Que mes pas

Libre

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.