Honorer le Féminin Sacré
☥ Christelle Gacon ☥
Guérisseuse - Prêtresse de la Divine Isis

Honorer le Féminin Sacré, Thérapie énergétique à Lyon

Honorer le Féminin Sacré
☥ Christelle Gacon ☥
Guérisseuse - Prêtresse de la Divine Isis

Le Retour des Myrrhophores


Il y a très longtemps existait une ancienne tradition de femmes qui travaillaient avec des Huiles Sacrées pour le plus grand bien de tous. Ces femmes étaient appelées « Myrrhophores », également connues sous le nom de « Porteuses de Myrrhe » ou « Maîtresses des Huiles ». Elles étaient les Prêtresses d'un Ordre encore plus ancien dont le temps est revenu et qui est de nouveau parmi nous.

Le Retour des Myrrhophores. 

Le travail de ces femmes consistait à oindre ceux qui approchaient de la mort et à préparer la voie à l'Envol de l'Âme. L'Huile Sacrée permettait de réaligner les personnes avec leur véritable Essence d'Âme et de les transporter de l'autre côté. La Myrrhophore veillait, généralement pendant trois jours, en priant et en prononçant l'Intonation de l'Huile.

La combinaison de la voix douce et du parfum guérissait les blessures de l'Âme causées par des événements survenus non seulement dans cette vie, mais aussi dans le passé.

Cette tradition des Porteuses de Myrrhe trouve ses racines terrestres dans les anciens Temples d'Égypte et est encore perpétuée par quelques praticiens aujourd'hui. Cependant, l'Huile elle-même est la Grande Prêtresse et la Porte d'entrée du Temple Intérieur. Marie-Madeleine était une Myrrhophore. Isis était une Myrrhophore. Cléopâtre, Hatchepsout, etc. - les noms sont nombreux, mais la tradition est la même.

La Myrrhophore ne s'occupe pas seulement des maux de l'esprit et de l'Âme, mais aussi de la disharmonie de l'environnement. Elle se met à l'écoute de la discordance subtile et reconnaît son agitation. En se tournant vers les Huiles et leur Pure Expression du Divin, elle s'offre comme un pont, apportant le cadeau de la Plénitude et de la Guérison.

Dans les églises catholiques orthodoxes, orientales et grecques, le troisième Dimanche de Pâques (c'est-à-dire le deuxième dimanche après Pâques) est appelé le Dimanche des Porteuses de Myrrhe. Il est clair qu'à l'époque du Christ, être Myrrhophore était une position très estimée et honorable, à tel point que c'est la Myrrhophore la plus célèbre, Marie-Madeleine, qui a pu voir et parler avec le Christ Ressuscité.

Nous savons également que Marie-Madeleine a veillé devant le tombeau pendant trois jours et deux nuits. Est-elle restée là à veiller à ce que personne n'entre dans le tombeau ? Ou est-elle restée là à prononcer la Voix de l'Huile, à prononcer les mots qui jettent un pont entre les Mondes, à tisser un Royaume pour que Yeshoua puisse voyager ?

J'écris sur les Myrrhophores depuis un certain temps et j'ai remarqué le désir nocturne qui naît chez les femmes lorsqu'elles lisent ces mots. Il semble y avoir une accélération, un souvenir et un désir intense de reconnaître que c'est ce que nous sommes ! Il s'agit d'une Médecine du Cœur, qui traverse l'Âme depuis le Temple de l'Huile.

J'ai réalisé pour la première fois que j'étais une Myrrhophore lorsque j'ai inhalé du Nard. J'ai été initiée sur-le-champ. J'ai été instantanément catapultée dans une grotte obscure, réchauffée par des Rituels et des Prières intenses. Le parfum piquant a ouvert une chambre secrète dans mon cœur en me mettant à nue jusqu'au souvenir d'avoir détenu cette Médecine et de l'avoir distribué aux autres et à la terre.

Mon amour et mon adoration pour le Christ ont révélé leur immensité tandis que je m'effondrais en pleurs.

Je m'étais souvenue de ce qui était caché dans mon Âme, et je suis maintenant là pour vous le rappeler. Dans les jours qui viennent, demandez-vous combien d'Huiles votre Âme transporte-t-elle ? Combien y en a-t-il dans votre Sac de Médecine ? Notez-les. Ne les pensez pas, rêvez-les. Sentez la Qualité de ces Huiles, les pays d'où elles proviennent et qui les a utilisées avant vous.

Cherchez ces Huiles auprès d'un petit producteur, je n'aime pas acheter ces Huiles auprès de grandes entreprises qui dépensent beaucoup d'argent pour leur image de marque. Lorsque vous commencez à rassembler vos Huiles, passez une semaine ou dix jours avec ces Huiles uniquement. Méditez avec elles, baignez-vous avec elles, mettez-en une goutte sous votre nez et dormez. Tenez un journal avec ces Huiles.

Demandez aux Huiles comment travailler avec elles. Comment pouvez-vous servir au mieux ? Quelle est la qualité de votre travail ? Ne sous-estimez pas le travail profond de ces Huiles. Écrivez tout cela. Contemplez, réfléchissez et soyez ouverte.

Lorsque j'ai suivi ce processus, j'ai reçu le chiffre 22. J'ai 22 Huiles dans mon Sac de Médecine. Elles datent principalement de l'époque égyptienne et palestinienne. Mon travail porte sur le processus de mort et sur les Transmissions (Paroles) des Huiles. Les Huiles sont ma voie d'accès au Temple et le Soutien de ce Temple lorsque je facilite l'Espace Sacré avec d'autres.

Je me suis souvenue de ce qui était caché dans mon Âme, et maintenant je suis ici pour vous le rappeler.

 

Aletheia Sophia (www.aletheiapistissophia.com)

 

Icône : Artiste inconnu(e)

☥ Christelle Gacon - Honorer le Féminin Sacré ☥

www.honorerlefemininsacre.com 


Articles similaires

Derniers articles

La Légende de l’Arc-en-ciel

Les autres

Le Pilier de Lumière – La Descente de l’Étoile d’Isis

Catégories

Création et référencement du site par Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.